Au moins 22 morts après un attentat-suicide à la Manchester Arena

Une explosion s’est produite lundi 22 mai au soir, à la fin d’un concert de la chanteuse américaine Ariana Grande. La police britannique confirme la thèse de l’attentat-suicide.

L’attaque a eu lieu lundi 22 mai aux alentours de 22 heures 30 (heure locale), à Manchester. Alors que la chanteuse pop américaine de 23 ans Ariana Grande terminait dans la grande salle omnisports de la Manchester Arena l'un des concerts de sa tournée européenne "Dangereuse Woman Tour", une explosion s’est fait entendre dans le hall d’accueil de l’enceinte. Bilan : au moins 22 morts et une soixantaine de blessés. De nombreux jeunes se trouvent parmi les victimes. La capacité maximale du Manchester Arena est de 21 000 personnes…

La thèse de l’attentat-suicide terroriste a rapidement été privilégiée par la police britannique. Cet attentat aurait été commis par un homme seul, qui aurait déclenché une charge explosive qu’il portait sur lui, a précisé mardi le chef de la police locale. Il a été tué par l’explosion.

Sur les réseaux sociaux, de nombreuses vidéos montrent la panique qui a suivi l’explosion.

Sous le choc, la chanteuse Ariana Grande a décidé de suspendre sa tournée européenne.

Traduction : "Je suis brisée. Du fin fond de mon cœur, je suis vraiment désolée. Je n'ai pas les mots."

Mise à jour à 14 heures 24 : L'attentat a été revendiqué par Daech.