Affaire Richard Ferrand : le parquet de Brest ouvre une enquête préliminaire

Le parquet de Brest a finalement décidé ce jeudi 1er juin d’ouvrir une enquête à l’encontre de Richard Ferrand, empêtré dans une affaire immobilière qui le fragilise de plus en plus depuis les révélations du Canard Enchaîné.

Source Richard Ferrand / Flickr

© Richard Ferrand/Flickr/CC

Après avoir déclaré le 26 mai dernier qu’il n’ouvrirait pas d’enquête préliminaire à l’encontre du ministre de la Cohésion des territoires, accusé d’avoir organisé en 2011 un montage immobilier avec son épouse, le procureur de la République de Brest a finalement saisi ce jeudi 1er juin la direction interrégionale de la police judiciaire de Rennes d’une enquête préliminaire. La révélation de cette affaire de montage immobilier avait été faite le 24 mai dernier par Le Canard Enchaîné.

Après l’annonce de l’ouverture de cette enquête, le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, a toutefois exclu une démission de Richard Ferrand sur LCI. Christophe Castaner a cependant déclaré :

"S’il est mis en examen, il sera immédiatement démis de ses fonctions."

 

À lire -> En pleine tourmente, le ministre Richard Ferrand reçoit le soutien d’Édouard Philippe