Et si on arrêtait d’être misogyne envers Brigitte Macron ?

On passe à autre chose ?

PARIS, FRANCE - APRIL 17: Brigitte Trogneux, the wife of Emmanuel Macron, French Presidential Candidate, attends her husband political meeting on April 17, 2017 in Paris, France. Thousands of supporters gathered at the Accorhotels Arena to hear Macron speak just 6 days before the first round of presidential elections in France (© Antoine Gyori/Corbis via Getty Images)

Brigitte Macron à un meeting parisien de son époux, en avril 2017. (© Antoine Gyori/Corbis via Getty Images)

Cela n’a pas pu vous échapper : avec près de 65,68 % des suffrages, Emmanuel Macron a été élu ce dimanche 7 mai président de la République française. À 39 ans seulement, le leader du mouvement En Marche ! devient ainsi le plus jeune président de la Ve République. Et il n’arrivera pas seul à l’Élysée, car contrairement à François Hollande, le nouveau chef de l’État est marié. La France aura donc de nouveau une première dame : Brigitte Macron.

Nous connaissons tous l’histoire de sa rencontre avec Emmanuel Macron ; celle, dans les années 1990, d’un lycéen et d'une professeure de lettres classiques, qui ont vingt-quatre ans de différence. Et nous avons tristement constaté qu’il n’en fallait pas plus pour qu’une misogynie insupportable se propage dans toutes les sphères de la société française, à l'égard de Brigitte Macron.

Elle s’appelle Brigitte Macron, pas "Brigitte"

Cela a commencé dès le début de la campagne électorale lorsque, contrairement à d’autres compagnes ou compagnons de candidat-e-s, Brigitte Macron s’est volontairement mise sous le feu des projecteurs, en assistant à une grande partie des déplacements de son mari. Emmanuel Macron avait d'ailleurs déclaré qu’elle était "[s]a part non négociable". On a alors pu voir ou entendre certains l'appeler "Brigitte"... Tout court.

Ces mêmes personnes appellent déjà Ségolène Royal "Ségolène", Najat Vallaud-Belkacem "Najat" ou Marine Le Pen "Marine" (même s’il s’agit plus, pour cette dernière, d’une stratégie de dédiabolisation que d’autre chose…). Mais personne n’appelle pourtant publiquement Emmanuel Macron "Emmanuel", Manuel Valls "Manuel" ou François Hollande "François".

Oui, elle est plus âgée que son mari

Pendant ce temps, d’autres (ou les mêmes) conversaient sans fin sur l’âge de Madame Macron. Ou sur la différence d’âge entre elle et son mari.

yeah

En 2017, pour beaucoup de Français encore, une relation dans laquelle une femme a 24 ans de plus que son mari est hors norme. Nombreux sont donc ceux qui se sont permis de railler ou simplement de commenter sans cesse la différence d’âge entre Brigitte Macron et son époux. Ils étaient pourtant beaucoup moins à relever que la différence d’âge entre le président américain Donald Trump et son épouse, Melania Trump, est exactement la même : 24 ans. Vous avez dit misogynie ?

On passera enfin sur les désormais nombreux articles de presse féminine consacrés aux secrets de minceur de Brigitte Macron, à ses atouts beauté ou encore à la tenue qu’elle portait au Louvre le soir de la victoire de son mari. Ainsi que sur le journaliste qui l'a comparée à une "poire à tarte" en direct sur une radio nationale…

On l'aura compris : Brigitte Macron est une femme, et elle est plus âgée que son mari. Et si on passait à autre chose ?