En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Barack Obama a été élu personnalité la plus admirée des Américains pour la dixième année consécutive

C’est généralement le président en activité qui rafle la première place.

(© Stephane Cardinale - Corbis/Corbis via Getty Images)

La cote de popularité de Barack Obama semble inébranlable. Voilà près de dix ans que l’ex-président des États-Unis squatte la première place du classement annuel de l’institut Gallup, visant à élire chaque année la personnalité la plus admirée des Américains.

Mercredi 27 décembre, l’institut de sondage américain révélait son classement annuel des personnalités les plus admirées par les Américains. En tête du classement, on retrouve donc l’ancien président des États-Unis avec 17 % des voix. Barack Obama occupe la première place depuis 2008, année de son élection à la Maison-Blanche.

Près de dix ans plus tard, il vole la vedette à Donald Trump qui arrive en deuxième place avec 14 % des voix. Selon l’institut de sondage, qui réalise cette étude depuis 1946, c’est normalement le président en poste qui occupe la première place. Barack Obama serait donc le premier ex-président à occuper le haut du classement depuis Eisenhower.

Toutefois, le record de longévité revient à une femme. Hillary Clinton vient en effet d’être élue la femme la plus admirée par les Américains pour la 16e année consécutive. En tout, elle est arrivée 22 fois en haut du classement, bien que sa cote de popularité se soit quelque peu érodée au fil des années.

Ce sondage est réalisé par l’institut Gallup sur quelque 1 000 personnes qui n’ont le droit de citer que des personnes vivantes, comme le rappelle Le Point. À noter que le Pape François arrive à la 3e position, ce qui fait de lui la première personnalité étrangère citée dans ce classement.

À lire -> Ce documentaire produit par HBO dévoile les coulisses des derniers mois de la présidence d’Obama