En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Brexit : plus de 120 000 Européens ont quitté le Royaume-Uni en un an

En une année, 122 000 citoyens européens ont quitté le pays. Un record en neuf ans.

(© Ilovetheeu/Wikipedia/CC)

Entre avril 2016 et mars 2017, 122 000 citoyens européens vivant outre-Manche ont plié bagage pour s’installer dans un autre pays. C’est ce que révèle l’Office for national statistics (ONS), qui indique que la majorité de ces départs ont eu lieu peu après le référendum en faveur du Brexit. Le vote de 52 % des Britanniques pour la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne le 23 juin 2016 aurait en effet provoqué une hausse de l’émigration. L’ONS a ainsi enregistré 33 000 départs supplémentaires par rapport à l’année précédente, soit une augmentation de 37 %.

"Les citoyens européens, ceux qui prévoient de venir au Royaume-Uni comme ceux qui sont déjà installés, sont inquiets pour leur futur statut dans le pays", commente sur Twitter Jonathan Portes, professeur d’économie réputé du King’s College de Londres.

Ainsi, "la hausse est particulièrement alimentée par les départs des citoyens roumains et bulgares (+100 %) et par ceux des ressortissants d’Europe de l’Est (+58 % pour le groupe de pays regroupant Pologne, Estonie, Lettonie, Lituanie, Hongrie, République Tchèque, Slovaquie, Slovénie)", note l’AFP. Pas étonnant, quand on sait qu’après le vote du Brexit, les violences et les discriminations envers certaines de ces communautés vivant au Royaume-Uni ont fortement augmenté.

Pour Nicola White, le directeur du service des migrations internationales à l’ONS, il est cependant "trop tôt pour dire si ces chiffres sont l’indication d’une tendance de long terme".

À lire -> Royaume-Uni : le Brexit, ce briseur de couples