Les cellules de prisons françaises bientôt équipées de téléphone fixe

Les détenus pourront bientôt passer des coups de fil depuis leur cellule.

Un prophète, de Jacques Audiard. (© Roger Arpajou)

Un changement de taille se prépare dans les prisons françaises. Selon des informations du Monde, le ministère de la Justice aurait en effet lancé un appel d’offres visant à installer un téléphone fixe dans chaque cellule de l’ensemble des prisons françaises, hors quartiers disciplinaires.

C’est grâce au succès d’une expérimentation menée à Montmédy, dans la Meuse, que l’idée a germé chez les services de la chancellerie. Depuis 2016, les cellules de cette prison du nord de la France sont équipées d’un téléphone fixe. Les détenus peuvent ainsi appeler quatre personnes, dont le profil est validé en amont par l’administration ou des juges, à n’importe quelle heure du jour et de la nuit.

Actuellement, les autres prisonniers ne peuvent appeler que la journée, via des cabines téléphoniques, sur une plage horaire correspondant aux ouvertures de bureau. Il leur est donc compliqué de joindre leur conjoint (ou conjointe) et leurs enfants. En plus d’être plus flexible, ce nouveau système sera 20 % moins cher.

Mais pour le ministère de la Justice, il s’agit avant tout de se mettre en conformité avec la réalité, le trafic de téléphones portables étant quasi incontrôlable dans les prisons. Selon Le Point, 19 339 téléphones et accessoires auraient été découverts au premier semestre 2017. Europe 1 précise en revanche que, dans le même temps, les saisies de portables ont baissé de 31 % à Montmédy.

Selon Le Monde, le ministère de la Justice cherche également à "favoriser le maintien des liens familiaux, considéré comme un facteur essentiel de réinsertion". Cette mesure permettra enfin de faciliter la mise sur écoute des conversations des détenus. Quelque 50 000 cellules devraient ainsi être équipées dans 178 établissements pénitentiaires.

À lire -> François Korber, l’homme qui se bat pour que tous les détenus puissent voter