En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Approximations douteuses et retweets gonflés : Nicolas Dupont-Aignan a du mal avec Internet

Le candidat de Debout la France est visiblement plus regardant sur le taux de migration que sur ses nombres de retweets.

C'est dans l'air du temps. Après Jean-Luc Mélenchon et Florian Philippot, c'est au tour du fondateur de Debout la France de se lancer dans le grand jeu des chroniques sur YouTube. Sauf que pour cartonner sur la plateforme, il faut respecter certains codes fondamentaux, comme finir ses phrases par exemple, ou éviter de mentir en étant filmé.

Le youtubeur MisterJDay (qui, lui, n'a plus rien à prouver) a donné de son temps et de sa personne pour suivre et décrypter ces nouveaux "rendez-vous" récemment lancés par le candidat à l'élection présidentielle, Nicolas décrypte l'actu. Tout y passe : les fautes de langue, l'obsession anti-médias vs l'énumération des plateaux télés sillonnés, les exagérations flagrantes, le double discours. Jusque-là rien de bien étonnant, c'est le lot de nombre des personnalités politiques françaises aujourd'hui.

"Gna gna gna c'est facile d'attaquer sur la forme, faut parler du fond des programmes tout ça", feront remarquer certains. Ça tombe bien, MisterJDay l'a fait, et c'est pas joli joli. Le programme du député de l'Essonne (consultable ici mais corrigé depuis) est un florilège d'approximations grossières, de phrases non terminées et de propositions répétées plusieurs fois. Dans le genre WTF, on trouve ainsi à la page "Combat pour les Femmes" la proposition suivante : "Lancer un plan de lutte contre les addictions (tabagisme, drogue, ...)". On se demande bien ce que ça vient faire là, et les équipes du candidat aussi apparemment puisque la bourde n'est aujourd'hui plus visible sur le site.

Gros mytho

Mais le clou du spectacle nous vient probablement d'un autre réseau plébiscité par Nicolas Dupont-Aignan : Twitter. Face caméra, le candidat de Debout la France affirme ainsi sans ciller que l'un de ses tweets a été retweeté pas moins de 7 400 fois, quand la réalité est nettement moins chatoyante. Après vérification sur son compte officiel (@dupontaignan), il apparaît que ledit tweet a en fait été retweeté... 800 fois, soit près de 10 fois moins. Anecdotique ? Pas tant que ça : sans filtre, Nicolas Dupont-Aignan ment effrontément et se prête une importance qu'il est bien loin d'avoir.

La "version NDA"...

capture-decran-2017-02-27-a-16-08-32

... vs la réalité : 

Une "bourde" que le directeur de cabinet du candidat, Jean-Philippe Tanguy, met sur le dos d'un graphiste, qui aurait mal "reconstitué" le tweet original. La ficelle est un peu grosse, à peu près autant que le mensonge.