La cote de popularité d’Emmanuel Macron chute brutalement en juillet

Le président a perdu dix points de popularité en un mois seulement. Son premier ministre, Édouard Philippe, perd lui huit points.

Source Presidencia de la República Mexicana / Flickr

© Presidencia de la República Mexicana/Flickr/CC

Il faut remonter à 1995 pour observer une baisse de popularité aussi significative pour un chef d’État français. Jacques Chirac, alors président de la République, avait perdu 15 points de confiance en trois mois de présidence. En 2017, c’est au tour d’Emmanuel Macron de connaître une chute de popularité presque aussi brutale.

Selon un sondage publié le 23 juillet par le Journal du Dimanche, 54 % des Français disent être satisfaits du président Macron. Ils étaient 64 % en juin. Hormis Jacques Chirac donc, il s’agit de la plus forte baisse de popularité d’un président sous la Ve République. Cette cote de popularité d’Emmanuel Macron est deux points en dessous celle qu’avait enregistrée François Hollande en juillet 2012. L’ancien président socialiste avait alors un indice de satisfaction de 56 %.

Édouard Philippe, le premier ministre d’Emmanuel Macron, connaît lui aussi un fort recul selon ce sondage, passant d’un indice de satisfaction de 64 % en juin à 56 % en juillet.