En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Avec Trends Elections, regardez ce que les Français recherchent sur les candidats

Le site de datavisualisation WeDoData a compilé les recherches Google des Français au sujet de chaque candidat dans une élégante plateforme.

capture-decran-2017-04-13-a-18-51-20

Cliquez sur l'image pour aller sur le site et essayer.

Avec onze candidats en lice pour la premier tour de la présidentielle – et autant de volumineux programmes de campagne à se fader –, pas forcément évident de se faire une idée de son favori. Heureusement, en 2017, Google a supplanté l'ORTF en tant que principale source d'information politique du peuple français et c'est donc tout naturellement que l'électeur indécis se précipite sur sa barre de recherche pour associer les thèmes qui le préoccupent aux candidats qui le séduisent. Quels termes sont le plus souvent associés à certains candidats ? Que tape-t-on à côté des noms de Mélenchon, Fillon, Macron ou Cheminade ?

Pour le savoir, le site de datavisualisation WeDoData a identifié 70 thèmes communs aux programmes des onze candidats, avant de ne garder que les onze qui ont fait l'objet de plus de recherches sur le Web français en mars 2017. Une fois ces données récoltées grâce à Google Trends, l'équipe du site a concocté une plateforme de visualisation chiadée et ludique, qui nous permet de savoir en deux scrolls de souris quels sont les thèmes les plus associés à chaque candidat et l'évolution des préoccupations principales des Français dans le temps, au jour le jour, le tout sous forme de graphique indiciel avec barème (arbitraire) de 0 à 100.

Data is the new sondage ?

Une fois l'outil découvert et apprivoisé, qu'apprend-on concrètement? Par exemple, on note que ces deux dernières semaines, la thématique des impôts a pris de l'importance chez les électeurs intéressés par Marine Le Pen, même si elle reste extrêmement attachée à Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron. Plus parlant, le candidat de la France insoumise se classe premier ou second dans 9 des 11 thématiques retenues, n'étant classé troisième que sur la retraite et l'agriculture (où Emmanuel Macron domine largement les préoccupations). Sur toutes les thématiques, excepté l'immigration (où Marine Le Pen se hisse à la troisième place), le podium est partagé par François Fillon, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon, qui représentent à eux trois l'immense majorité des recherches Google.

Si, pour le lecteur non averti, l'outil de WeDoData peut passer pour un énième gadget technologique, les conclusions qu'il nous offre ont pourtant une importance certaine : au-delà des meetings, des discours et des chiffres d'audience, ces statistiques révèlent à quel candidat s'intéresse l'électeur au point d'aller chercher des informations sur Google. Autre aspect à prendre en compte, la taille de l'échantillon des données compilées par WeDoData est probablement bien supérieure à celle des échantillons utilisés par les instituts de sondage qui nous abreuvent quotidiennement de pronostics. Et ces dernières semaines, les trois candidats qui agitent le plus les internautes français sont Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Macron et François Fillon.

Pas vraiment le tiercé gagnant qui se dessine depuis des mois, même si les électeurs de Marine Le Pen et François Fillon sont traditionnellement les plus convaincus – à 79 % –, et par conséquent ceux ressentant le moins le besoin de se renseigner sur leur candidat(e). Cependant, dans une campagne où le vote d'adhésion ne devrait concerner que 61 % de l'électorat, selon le Centre de recherches politiques de Sciences po (Cevipof), les tendances observées par l'outil de WeDoData peuvent potentiellement être celles qui feront basculer le scrutin.

Science, tech, culture numérique et galéjades. Internet est mon église.