Les députés ont reversé à l’Assemblée 3,5 millions d’euros de frais de mandat non utilisés

Une première !

(© Thierry Le Fouille/SOPA Images/LightRocket via Getty Images)

Ces derniers temps, on a beaucoup entendu parler de l’indemnité représentative des frais de mandat (IRFM) : versée chaque mois aux députés, elle leur permet de couvrir les frais annexes liés à leur fonction, comme l’hébergement, les transports ou les communications.

Le Monde nous informe que quelque 354 députés ont rendu la part non utilisée de cette enveloppe touchée au cours de leur précédent mandat. L’Assemblée nationale a donc récupéré la somme impressionnante de 3,5 millions d’euros ! Selon le site, c’est la première fois que l’obligation de reverser ce reliquat s’applique à tous les députés, réélus comme sortants.

Le montant moyen des sommes restituées serait d’un peu plus de 9 000 euros, les montants allant de quelques centaines d’euros jusqu’à plusieurs dizaines de milliers. Si 140 députés ont précisé qu’ils n’avaient rien à restituer, il faut néanmoins savoir ce qu’il reste dans le portefeuille des 83 élus restants.

L’Assemblée nationale a voté le 30 novembre dernier une nouvelle réglementation relative à cette indemnité. À partir du 1er janvier de l’année prochaine, les règles seront plus strictes concernant cette enveloppe qui faisait polémique. Le principal changement réside dans le fait que les députés devront garder une trace de la plupart de leurs dépenses afin de pouvoir les justifier auprès de l’Assemblée nationale.

À lire -> Frais de mandat : Stéphane Le Foll agacé de devoir "trimballer" ses tickets de caisse