En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Des associations comptent déposer un recours devant le Conseil d’État contre la baisse des APL

D’après ces associations, la baisse de l’aide au logement qui a pris effet le 1er octobre dernier porterait "atteinte aux droits fondamentaux".

(© Conseil d’État/Wikipédia)

C’est le JDD qui révèle cette information : ce mercredi 11 octobre, plusieurs associations réunies sous le collectif "Vive l’APL" s’apprêteraient à déposer un recours devant le Conseil d’État pour dénoncer la mesure de baisse de 5 euros de l’Aide personnalisée au logement (APL), qui a fait grand bruit cet été, avant de prendre effet le 1er octobre dernier.

"Nous utiliserons tous les moyens possibles pour remettre en question cette ponction de 5 euros qui va toucher indistinctement 6,5 millions d’allocataires", indique au JDD le président de l’association Droit au logement (DAL), Jean-Baptiste Eyraud.

"Nous allons invoquer une attaque à différents droits fondamentaux", aurait expliqué Noria Derdek de la Fondation Abbé Pierre. "En particulier à la dignité humaine garantie par la Constitution et la convention européenne des droits de l’homme […]."

Environ une vingtaine de locataires compterait se joindre au recours du collectif "Vive l’APL". "Le Conseil d’État devrait rendre sa décision sur le référé dans deux ou trois semaines, [et] sur le fond dans douze à quatorze mois", conclut le JDD.

En attendant la décision du Conseil d’État, le collectif "Vive l’APL" appelle à une mobilisation nationale contre la baisse des APL samedi 14 octobre devant les mairies.

À lire -> Baisse des APL : Voici tout ce que vous pouvez acheter au supermarché avec 5 euros