En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Deux députés LREM ont embauché les enfants de leurs collègues parlementaires à l'Assemblée

Selon le site Streetpress, les députés Christophe Arend et Bertrand Sorre ont embauché deux filles de leurs collègues parlementaires comme attachées parlementaires à l'Assemblée nationale. Les deux élus avaient pourtant voté en faveur de la loi interdisant les emplois familiaux en août dernier.

(© cactusbeetroot/Flickr)

Cela pourrait être la révélation d'une belle petite combine... Alors qu'en août dernier, l'Assemblée nationale adoptait par 412 voix contre 74 (et 62 abstentions) la loi de moralisation de la vie publique, qui contient un pan entier sur l'interdiction des emplois familiaux par les parlementaires. Mais dans un article publié le 7 novembre dernier, le site Streetpress a constaté qu'à défaut d'employer leurs propres enfants, certains députés embauchaient les enfants de leurs collègues élus...

Rédigée comme une réponse à l'affaire Fillon qui avait fortement chamboulé la dernière campagne présidentielle, cette interdiction des emplois familiaux adoptée en août n'autorise désormais plus les ministres, parlementaires ou élus exerçant un mandat exécutif local à employer leurs conjoint·e·s, parents, enfants ou enfants de leurs conjoint·e·s comme collaborateurs. Parmi les élus ayant voté ce texte, on compte Christophe Arend, député La République en marche de Moselle, et Bertrand Sorre, député de la Manche issu du même parti.

Embauches croisées ?

Or selon un article du site Streetpress, les enfants de la députée LREM de Moselle Nicole Trisse et du député LREM de l'Hérault Patrick Vignal seraient toutes deux attachées parlementaires de Christophe Arend et de Bertrand Sorre. Une forme "d'embauche croisée" selon Streetpress.

Sur le papier, rien d'illégal à tout cela. D'un point de vue moral en revanche, c'est une tout autre histoire... Le député Patrick Vignal affirme auprès de LCI qu'il ne connaissait en aucun cas son collègue Bertrand Sorre avant que sa fille ne se mette à travailler pour lui. "Je n'ai pas embauché le fils de Christophe. Donc ce n'est pas de l'emploi croisé", indique pour sa part la députée Nicole Trisse dont la fille est la collaboratrice de Christophe Arend.

Toujours selon Streetpress, il semblerait que les rangs des Républicains ne soient pas épargnés par ce genre de stratagème. La députée LR de l'Aube Valérie Bazin-Malgras a en effet embauché la fille et la belle-fille du député sortant Jean-Claude Mathis qu'elle a remplacé à l'Assemblée et qui est aujourd'hui son suppléant...