En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Ivre de racisme, Donald Trump traite Haïti et les nations d’Afrique de "pays de merde"

D’après le Washington Post et le New York Times, Donald Trump aurait déploré lors d’une réunion jeudi 11 janvier que des personnes issues de "pays de merde" soient accueillies aux États-Unis.

© Bill O’Leary/The Washington Post via Getty Images

En pleine réunion à la Maison-Blanche au sujet de la politique d’immigration du gouvernement américain, Donald Trump n’aurait pas mâché ses mots. En effet, d’après le New York Times et le Washington Post, qui s’appuient sur des sources anonymes présentes ce jour-là, le président des États-Unis aurait été très virulent à l’égard d’une partie bien ciblée des immigrés présents sur le territoire américain.

Donald Trump aurait ainsi déclaré : "Pourquoi est-ce que tous ces gens issus de pays de merde veulent venir ici ?" Et par "pays de merde", il aurait précisé penser à Haïti, le Salvador ou encore les pays d’Afrique. Au lendemain de sa rencontre avec la cheffe du gouvernement norvégien, Donald Trump aurait à l’inverse vanté les mérites de l’immigration issue de Norvège.

La Maison-Blanche ne dément pas, Haïti s'indigne et l'ex-président du Mexique réplique

La Maison-Blanche n’a pour l’instant pas démenti ces informations, qui déjà font énormément réagir. En Haïti notamment, dont le gouvernement a annoncé qu’il "condamn[ait]" fermement ces propos, avant de demander à rencontrer un représentant du gouvernement américain pour obtenir des explications.

L’ancien président mexicain, Vicente Fox Quesada, a lui aussi immédiatement répondu à Donald Trump par le biais d’un message sur son compte Twitter, le qualifiant de "trou du cul", avant de lui rappeler qu’il avait lui-même des origines allemandes :

"Donald Trump, votre bouche est le trou du cul le plus dégoûtant du monde. Avec quelle autorité proclamez-vous qui est le bienvenu aux États-Unis et qui ne l’est pas [?]

La grandeur de l’Amérique provient de sa diversité, auriez-vous oublié vos racines d’immigré, Donald ?"

À lire -> Quand Donald Trump annonce la vente d’avions… qui n’existent que dans Call of Duty