En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Élu député, François Ruffin touchera le Smic et aura un mandat révocable

Dimanche 18 juin, François Ruffin a été élu député de la 1e circonscription de la Somme. Au lendemain de son élection, le rédacteur en chef du journal Fakir a confirmé sur RTL qu’il toucherait le Smic et que son mandat serait révocable, comme il l’avait promis.

Wikipédia / Author : Thierry80 / Lien : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Fran%C3%A7ois_Ruffin_r%C3%A9pondant_%C3%A0_un_journaliste_%C3%A0_Longueau.jpg

© Thierry80/Wikimédia Commons

Dimanche 18 juin, François Ruffin a été élu sous l’étiquette Picardie debout, avec le soutien de La France insoumise, dans la 1re circonscription de la Somme. Il était opposé au candidat de la République en marche Nicolas Dumont et l’a emporté avec 56 % des suffrages exprimés, alors qu’il n’était pas favori du premier tour. Le réalisateur de Merci patron ! a comparé son élection à un "miracle", se livrant à une métaphore journalistique :

"Me payer au Smic, avoir un mandat révocable"

Interrogé sur RTL lundi 19 juin, il est revenu sur sa victoire. Il a également profité de l’occasion pour annoncer qu’il serait "le porte-voix des gens qui ont quelque chose à dire", de ceux qui "[refuseront] de se coucher devant la finance". Mais surtout, il a rappelé avoir pris "trois engagements" auprès de son électorat, qu’il compte bien tenir :

"J’ai pris trois engagements auprès des électeurs. […] Me payer au Smic, ensuite avoir un mandat révocable, si 25 % des inscrits de ma circonscription souhaitent que je dégage, eh ben je m’en irai."

Le rédacteur en chef du journal indépendant Fakir a précisé qu’une partie de ses indemnités parlementaires irait "à des œuvres", puisque la loi lui interdit de baisser lui-même le salaire qu’il perçoit chaque mois. Il a également tenu à préciser que même s’il avait été soutenu par la France Insoumise, il "voterait en [son] âme et conscience, en toute indépendance".