En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Alex Guibord/Flickr/CC

En images : Justin Trudeau ou la diplomatie de la chaussette

Le Premier ministre canadien fait passer des messages politiques grâce à ses chaussettes

Le Premier ministre canadien, à la communication bien rodée, nous avait déjà étonnés en faisant un gros câlin à une licorne en peluche dans une émission pour enfants. On avoue avoir eu du mal à décrypter le message politique de Justin Trudeau derrière ce moment plutôt gênant. Mais heureusement, il n’en est pas resté là. Depuis plusieurs mois, Justin Trudeau dévoile ses… chaussettes, et fait ainsi passer bon nombre de messages, comme l’ont remarqué nos confrères du journal L’Express. Décryptage 100 % coton.

These are the socks you’re looking for. #MayTheFourthBeWithYou ✨ Voici des bas de circonstance aujourd’hui. #Guerredesétoiles

Une publication partagée par Justin Trudeau (@justinpjtrudeau) le

Les chaussettes de l’archi-Trudeau sont apparues le 4 mai dernier, pour la journée internationale de Star Wars. Justin Trudeau arborait alors de splendides chaussettes galactiques qu’il dévoilait sur son compte Instagram. "Voici des bas de circonstances", écrivait-il alors dans un québécois parfait (traduisez "bas" par "chaussettes").

Au fur et à mesure de ses déplacements diplomatiques, Justin Trudeau a choisi des chaussettes de circonstance. Le 25 mai dernier, au sommet de l’Otan à Bruxelles, Justin Trudeau était fier de ses chaussettes et les montrait à une Angela Merkel curieuse. Si l’on zoome sur cette image (ci-dessous), on aperçoit des petits navires imprimés sur les chaussettes de M. Trudeau. Une référence au traité de l’Atlantique nord, également appelé traité de Washington, établissant une alliance politico-militaire entre 28 pays occidentaux.

Mais c’est pour la Gay Pride de Toronto, le 25 juin dernier, que Justin Trudeau a enfilé sa paire de chaussettes la plus politique. Le Premier ministre affichait alors une paire multicolore, comme le drapeau du mouvement LGBTIQ+, où était imprimée l’expression "Eid mubarak", un message de bonne fin de ramadan aux musulmans.

Face à ce déferlement de chaussettes en tout genre (Justin Trudeau montrant plus souvent ses chaussettes canadiennes aux feuilles d’érables), le New York Times s’est interrogé sur cet efficace mode de communication. Dans son article "La diplomatie de la chaussette de Justin Trudeau", la journaliste Vanessa Friedman explique que cette manière de communiquer existe déjà chez les femmes politiques, qui disposent d’un peu plus de liberté (pour une fois) dans le choix de leurs vêtements que ces messieurs à costume.

Dans cette (très sérieuse) enquête sur les chaussettes du Premier ministre Canadien, Vanessa Friedman a retrouvé le fabriquant de la paire de chaussettes de la Gay Pride. Il s’agit d’une petite entreprise de Toronto, Halal Socks. La journaliste y voit une manière "d’honorer deux communautés avec une seule paire de chaussettes", mais aussi de "soutenir l’industrie locale." Bien joué. "Il se peut que d’autres politiques copient l’idée", écrit-elle. Une théorie fort possible, étant donné qu’Emmanuel Macron a déjà beaucoup copié les techniques de communication de Justin Trudeau. On verra si le nouveau président français portera des chaussettes bleu-blanc-rouge au défilé du 14-Juillet.