En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Europol envoie des cartes postales aux criminels pour les inciter à se rendre

À l’occasion des vacances estivales, quoi de mieux en effet que d’envoyer des cartes postales aux auteurs des crimes les plus graves actuellement en cavale.

Pour retrouver les 21 criminels les plus recherchés d’Europe, Europol a décidé de jouer la carte de l’humour. Avec ses cartes colorées, folkloriques et rigolotes, l’agence européenne spécialisée dans la répression de la criminalité cherche bel et bien à interpeller les trafiquants, meurtriers ou voleurs les plus dangereux. Il est ainsi écrit sur celle qui est destinée à Farouk Hachi, leader d’un groupe armé originaire de Roubaix, et impliqué dans une quinzaine de braquages de banque :

"Cher Farouk, vous devez savoir que la vie est meilleure dans la douce France. Nous espérons que vous reviendrez vers nous bientôt. Revenez !"

(© Europol)

Voici le message à destination d’Artur Nawrocki, trafiquant de drogues belge :

"Cher Artur, les frites belges sont les meilleures et nous savons qu’elles vous manquent. Revenez pour les déguster – nous aurons une belle surprise de côté pour vous."

(© Europol)

Ou encore les mots écrits à Marco Di Lauro, mafioso, voleur, meurtrier et trafiquant de drogues italien :

"Salut Marco, le goût de la véritable cuisine italienne préparée par une personne que vous aimez ne vous manque-t-elle pas ? Revenez sur les côtes italiennes ensoleillées pour une véritable expérience (culinaire) authentique que vous n’oublierez jamais."

(© Europol)

Une campagne de com' efficace

Europol n’a pas lancé cette campagne parce que ses graphistes s’ennuyaient au boulot cet été. Fin 2016, une initiative originale avait déjà fait ses preuves : l’agence de police européenne avait mis en ligne un calendrier de l’avent, permettant de découvrir chaque jour le profil d’un criminel recherché. Le résultat avait été au rendez-vous, puisque trois criminels avaient alors été arrêtés, dont un Britannique, reconnu alors qu’il travaillait dans un bar à Amsterdam.

Cet été, Europol espère donc que ce projet sera au moins aussi efficace. En cliquant sur chacune des cartes du site, il est en effet possible aux internautes de voir la photo du criminel recherché ainsi que d’en savoir plus sur ses crimes. Gardez donc les yeux bien ouverts !