En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Avec l'appli ExtraPol, faites parler les affiches des candidats à la présidentielle

L'application ExtraPol, développée par WeDoData, vous permet d'en savoir plus sur les candidats à l'élection présidentielle, grâce à un simple scan de leurs affiches.

Un utilisateur en train de scanner une affiche avec l'appli Extrapol ©WeDoData

Un utilisateur en train de scanner une affiche grâce à l'appli ExtraPol. (© WeDoData)

ExtraPol, c'est un peu le Pokémon Go de cette élection présidentielle. Plus vous attraperez d'affiches de candidats, plus vous saurez de choses sur eux. Chaque jour, l'application vous donne une nouvelle info intéressante et/ou croustillante sur le candidat de votre choix (comme la première fois qu'il est passé à la télé, par exemple). Tout ça, simplement grâce aux affiches officielles des candidats et à votre téléphone portable.

La campagne officielle a commencé le 10 avril. Devant les mairies, les écoles, les arrêts de bus et dans les grandes et petites rues, trônent les 11 affiches des candidats à l'élection présidentielle. "C'est un moment spécial, rappelle Karen Bastien, fondatrice de WeDoData, qui a développé l'application ExtraPol. Tout le territoire, sans exception, est tapissé des affiches des candidats." 

L'occasion pour la jeune entreprise de data-journalisme de tester la réalité augmentée, afin de "raconter la présidentielle différemment", explique Karen Bastien. En partenariat avec l'INA et Slate, WeDoData a créé un "quotidien éphémère virtuel", qui va vous rendre encore plus accro à votre téléphone que Snapchat. Il vous suffit de télécharger gratuitement l'application et de "hacker" le candidat de votre choix en visant son affiche avec votre smartphone. Pendant toute la campagne officielle, une nouvelle information concernant le candidat que vous avez scanné apparaît en réalité augmentée sur votre écran.

Data dans ta rue

Les informations sont en grande partie des chiffres originaux – comme par exemple l'indicateur "Winner", qui calcule combien d'élections le candidat a gagnées ou perdues au cours de sa carrière politique. WeDoData a aussi calculé quel candidat a fait le plus de couvertures de magazines pendant un an, ce qui permet de voir qui a le plus gros "poids médiatique", explique Karen Bastien (coucou Emmanuel Macron).

On trouve aussi des infographies comme "la profession des papas et des mamans", dévoile la fondatrice de WeDoData, ou encore une courbe vous permettant de voir si le prénom du candidat était à la mode quand il est né. "On avait envie de savoir si Jean était déjà has been à ce moment-là", s'amuse la datadesigner au sujet de Jean Lassalle. ExtraPol va également publier des vidéos de l'INA où l'on pourra voir ou revoir les candidats dans leurs jeunes années. Grâce à Slate, l'application va également publier du contenu journalistique qui sort de l'ordinaire, en vous disant par exemple si les candidats sont féministes (spoiler : Marine Le Pen ne l'est pas du tout)

Si jamais vous avez encore un Nokia 3310, ou que vous êtes passé trop vite devant les affiches des candidats, un historique de toutes les informations déjà sorties est disponible trois jours après leur parution sur le site ExtraPol.fr .