En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

La fondation Abbé-Pierre se mobilise contre les dispositifs anti-SDF dans les villes françaises

La fondation Abbé-Pierre organise des actions ce mercredi 6 décembre pour dénoncer la multiplication de dispositifs anti-SDF dans le mobilier urbain.

Paris, Lyon, Metz, Marseille… D’après Le Parisien du mercredi 6 décembre, la Fondation Abbé-Pierre se mobilise dans ces villes afin d’y aborder un thème bien précis : l’installation de dispositifs tels que les douches anti-SDF ou les plans inclinés, mis en place dans l’unique but d’exclure les sans-abri de l’espace public. Pour se faire, les bénévoles de l’association ont lancé le hashtag ##SoyonsHumains et collé des affiches dans plusieurs lieux de ces grandes villes françaises.

Les douches anti-SDF diffusent des jets d’eau glaciale et se mettent automatiquement en marche dès qu’une personne franchit le porche d’un garage, afin d’y passer la nuit. Seuls les automobilistes munis d’un badge d’accès évitent l’eau, précise Le Parisien. Une honte pour la fondation Abbé-Pierre, dont le slogan placardé sur des affiches n’est autre que : "Au lieu d’empêcher les SDF de dormir ici, offrons-leur un logement décent ailleurs."

"Ce n’est pas parce qu’on n’a plus rien qu’on n’a pas le droit de se reposer, de se laver, d’aller aux toilettes", s’est indigné le délégué général de la fondation Abbé-Pierre, Christophe Robert, devant une agence de la banque LCL, au cœur de Paris.

"Nous avons fait preuve de beaucoup de tolérance mais ce n’était plus possible. Ces jets, c’est ce que nous avons trouvé de plus efficace, explique de son côté au quotidien Éric Lafontaine, responsable des services généraux de l’entreprise Pénates, qui a installé certaines de ces douches à proximité de son parking. Je comprends que cela puisse choquer. En même temps, mouiller quelqu’un ce n’est pas bien méchant."