François Bayrou propose une alliance avec Emmanuel Macron

L'éternel candidat du centre vient d'annoncer son soutien au candidat d'En marche. 

bayrou

Ce mercredi 22 février, le suspense était à son comble. François Bayrou avait réuni une centaine de journalistes au siège du MoDem à Paris pour annoncer si oui ou non, il se présentait à la présidence de la République. Se présentera, se présentera pas, une fausse information a fuité dans l'après-midi sur Twitter, selon laquelle le candidat se présentait. L'adresse URL de son site habituel, bayrou.fr, renvoyait tout à coup vers la page du site de campagne mouvementdemocrate.fr.

Mais en direct sur son site de campagne, François Bayrou a annoncé qu'il renonçait à une quatrième candidature pour s'allier avec Emmanuel Macron. "La gravité de la situation m'a frappé", a-t-il déclaré, avant de critiquer le quinquennat Hollande, l'élection de Benoît Hamon à la primaire de la gauche et "l'acceptation tacite des abus" de François Fillon, qui pose "d'immenses problèmes moraux et électoraux". 

"Parce que le risque est immense, j'ai décidé de faire à Emmanuel Macron une offre d'alliance. Unissons nos forces pour y parvenir", a-t-il annoncé, parlant d'un "geste d'abnégation" mais aussi "d'espoir". " Emmanuel Macron est brillant", a-t-il ajouté, notant son "importante percée dans les sondages". Plus qu'une alliance, François Bayrou a parlé d'une "entente d'homme à homme, de courant à courant".

À 65 ans, le président du MoDem présente un bilan mitigé : en 2002, il avait recueilli 6,84 % des suffrages, puis 18,57 % en 2007 et 9,13% en 2012.

Ce même jour, François de Rugy, membre du Parti écologiste et candidat à la primaire de la gauche, a lui aussi nnoncé son soutien à Emmanuel Macron. "Je préfère la cohérence à l'obéissance", a-t-il déclaré. De quoi réjouir le candidat d'En marche.