Pour la rentrée, François Fillon a trouvé un nouveau job… dans la finance

Dès la rentrée prochaine, l’ancien candidat des Républicains à la présidentielle travaillera pour la société de gestion d’actifs et d’investissement Tikehau Capital.

(© Rama/Wikimedia/CC)

Vous avez dit étrange ? Selon le Journal du Dimanche, François Fillon travaillera, dès le 1er septembre prochain, en tant qu’associé pour le groupe financier Tikehau Capital. Une reconversion (temporaire ?) dans le privé qui ne manque pas de faire parler, compte tenu des scandales financiers qui ont ponctué la campagne présidentielle de l’ancien candidat Les Républicains (LR).

"Tikehau gère plus de 10 milliards d’euros d’actifs et dispose de plus de 2 milliards d’euros en fonds propres, et a levé en juillet plus de 700 millions d’euros en Bourse", écrit le JDD au sujet de cette société française, créée en 2004.

"L’arrivée d’une personnalité telle que François Fillon apportera une véritable valeur ajoutée à Tikehau Capital. Son expérience internationale […] et sa connaissance aiguë des problématiques économiques françaises et européennes constituent des atouts majeurs pour accompagner le développement de la société de gestion et d’investissement", est-il indiqué dans un communiqué publié sur le site de l’entreprise.

Lors de la dernière présidentielle, François Fillon avait eu à gérer les nombreux rebondissements de l’affaire dite du "Penelope Gate", dans laquelle il est soupçonné d’avoir accordé un emploi fictif à son épouse et ses enfants. L’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy a été mis en examen le 14 mars dernier pour détournement de fonds publics, recel et complicité de détournement de fonds publics, recel et complicité d’abus de biens sociaux et manquements aux obligations déclaratives à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP).

Nouvel homme pour une nouvelle vie

Depuis sa sévère défaite au premier tour de la présidentielle – où il a récolté seulement 20,01 % des suffrages –, l’ancien candidat a donc décidé de s’éloigner des mondes politique et médiatique. Ainsi, comme le révèle le JDD, "les proches de François Fillon [ont] approché plusieurs sociétés d’investissement au début de l’été", afin de trouver un point de chute à leur ancien leader. "Il est complètement déconnecté. Il ne lit pas les journaux", constatait l’une de ses proches au Parisien. "Il s’est mis en mode silence radio. Il ne parle plus à grand monde", ajoutait un dirigeant des Républicains.

On ne versera pas de larmes pour François Fillon. Après trente-six ans de carrière politique, il était temps qu’il passe enfin à autre chose…

À lire -> François Fillon a rendu (une partie) de l’argent de sa campagne à LR