François Fillon intègre la Fédération internationale de l’automobile

En voiture, François !

Francois Fillon au 24 Heures du Mans, en 2004. (© Guy DURAND/Gamma-Rapho via Getty Images)

Tout récemment, on a pris l’habitude de voir les hommes et femmes politiques déchus trouver un nouveau souffle dans une carrière médiatique.

Ce ne sera a priori pas le cas de François Fillon. Après une campagne présidentielle chaotique et de nombreux déboires avec la justice, l’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy a choisi de se consacrer à sa passion : les bolides !

D’après Marianne, ce dernier aurait intégré ce vendredi 8 décembre la Fédération internationale de l’automobile (FIA) en tant que "président de la Commission Constructeurs". Cette association à but non lucratif s’occupe principalement de l’organisation des plus importantes épreuves de course automobile du monde, comme le championnat du monde de Formule 1 notamment.

L’ironie dans toute cette histoire, c’est certainement que le poste de président de la FIA lui serait passé sous le nez. Un temps pressenti pour en prendre la direction, c’est finalement l’ex-patron de Ferrari, Jean Todt, qui a été choisi pour prendre la tête de l’organisation, comme le rapporte Marianne. À croire que l’histoire se répète…

Les voitures, c’est une véritable histoire de famille chez les Fillon. Son frère, Pierre, est lui-même président de l’Automobile Club de l’Ouest, qui s’occupe notamment de l’organisation des 24 Heures du Mans.

Pour rappel, François Fillon avait annoncé qu’il se retirait définitivement de la vie politique il y a un peu moins d’un mois.

À lire -> Après la primaire de la droite, François Fillon a prêté 300 000 euros à Nicolas Sarkozy