En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

François Fillon en tête de la primaire à droite

Selon les résultats partiels, François Fillon est largement en tête.

francois_fillon_img_3358

C'était un résultat que la droite attendait depuis bientôt une semaine. Quid du grand vainqueur entre François Fillon et Alain Juppé ? Quid de la personnalité qu'allait consacrer les sympathisants de droite (et de gauche, certains ayant voté aux deux tours de la primaire) pour aller jusqu'à la présidentielle de 2017 ? Quid de l'homme politique qui allait s'avancer contre les représentants de la gauche (de Jean-Luc Mélenchon au Parti socialiste) comme celui de l'extrême-droite (Marine Le Pen) ?

Ce dimanche 27 novembre, les résultats partiels ont été annoncés : François Fillon est largement en tête lors du deuxième tour de la primaire de la droite et du centre, qui a vu une augmentation de sa participation par rapport au premier tour — des projections de 4,2 à 4,6 millions de personnes à 19 heures, contre un peu plus de 4 millions au premier tour. Selon les résultats partiels, avec près de 2 999 bureaux de votes sur 10 229, 68,6 % des voix sont pour François Fillon, contre 31,4 % des voix pour Alain Juppé. Le député de la 2e circonscription de Paris n'a pas encore réagi publiquement à cette annonce.

Alain Juppé, Nicolas Sarkozy, Bruno Le Maire, Nathalie Kosciusko-Morizet, Jean-Frédéric Poisson ou encore Jean-François Copé feraient donc partie, selon ces premiers résultats, des grands perdants de cette élection.

A lire -> François Fillon : son programme (très) conservateur en 6 points

Ils n'ont rien pu faire face à celui qui a annoncé récemment que la France ne pouvait pas être multiculturelle, celui qui entend supprimer 500 000 fonctionnaires à son arrivée, introduire un récit national français dans les livres d'Histoire, est proche des représentants de la Manif pour Tous (Frigide Barjot était d'ailleurs présente à son dernier meeting, comme ce soir à son QG de campagne) ou se rapprocher de la Russie dans le cadre du conflit syrien. L'élection présidentielle de 2017 se tiendra le 23 avril et le 7 mai prochain.

Journaliste culture depuis 1956. Musique, cinéma et un peu de photographie.