Sur Instagram, des stars interpellent Ivanka Trump sur le sort des jeunes immigrés

Plusieurs personnalités suivies sur le réseau social par la fille de Donald Trump, qui est aussi conseillère du président américain, ont décidé de lui adresser un message concernant les mineurs étrangers.

© U.S. Department of State/Flickr/CC

Elles ont décidé de se mobiliser à leur manière. À l’occasion de la fête de Thanksgiving, célébrée le 23 novembre dernier aux États-Unis, plusieurs stars américaines et britanniques – essentiellement des femmes – ont décidé de publier sur leur compte Instagram un message adressé à Ivanka Trump, la fille du président américain Donald Trump, qui officie comme conseillère à la Maison-Blanche.

Constatant qu’Ivanka Trump les suivait sur le réseau social, ces célébrités, parmi lesquelles la mannequin Cara Delevingne, l’actrice Olivia Wilde, l’influenceuse Alexa Chung ou encore l’actrice Sophia Bush (Les Frères Scott), ont voulu profiter de cette visibilité pour aborder un sujet bien précis avec la fille du locataire de la Maison-Blanche : le "Dream Act" ("Development, relief and education for alien minors"), un projet de loi dont le but était de permettre aux jeunes clandestins présents aux États-Unis d’être régularisés, voire naturalisés pour certains.

"Chère Ivanka"

"Déposé en 2001, [ce projet de loi] a végété pendant de longues années au Capitole avant de tomber aux oubliettes", expliquait Libération en septembre dernier. En juin 2012, excédé par l’impasse parlementaire, Barack Obama avait décidé d’agir par décret pour offrir une protection temporaire à ces jeunes." Rebaptisé alors Daca (pour "Deferred Action for Childhood Arrival"), ce programme de protection des jeunes clandestins a finalement été supprimé le 5 septembre dernier par l’administration Trump. 800 000 mineurs étrangers, appelés "dreamers", en bénéficiaient.

Après l’annonce de la fin de ce programme, le ministre de la Justice américain Jeff Sessions a annoncé qu’un délai de six mois serait accordé par l’administration pour que le Congrès légifère sur le sort des "dreamers". Dans leur message publié sur Instagram, les célébrités demandent à Ivanka Trump qu’un Dream Act "propre" soit adopté : en plus de protéger les mineurs clandestins, celui-ci devrait permettre la réduction des frontières militarisées, la baisse du nombre de centres de détention pour migrants et la fin du projet de mur à la frontière avec le Mexique.

"Chère Ivanka, je vois que vous me suivez sur Instagram, est-il ainsi écrit dans leur post Instagram. Pour Thanksgiving, je vous serais reconnaissante d’utiliser votre influence pour défendre un Dream Act PROPRE d’ici le mois de décembre. Chaque jour sans Dream Act est synonyme d’angoisse et d’expulsion pour de jeunes immigrants. 7 901 jeunes ne bénéficient déjà plus du Daca et 122 supplémentaires n’y auront plus accès chaque jour. Merci et bonne fête."

A thanksgiving message to @ivankatrump #happyholidayseveryone

Une publication partagée par Cara Delevingne (@caradelevingne) le