En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Rodrigo Duterte annonce vouloir légaliser le mariage gay aux Philippines

Le président Rodrigo Duterte a affirmé son intention de légaliser le mariage entre personnes de même sexe aux Philippines, où l’Église catholique est très influente.

Rodrigo Duterte en mai 2017 à Moscou lors d’une rencontre avec Vladimir Poutine. (© Vyacheslav ProkofyevTASS via Getty Images)

Dimanche 17 décembre, le Président philippin Rodrigo Duterte a annoncé vouloir légaliser le mariage homosexuel, devant la communauté LGBT de Davao, grande ville du Sud des Philippines, en déclarant :

"La loi dit que le mariage est une union entre un homme et une femme. Je n’ai aucun problème à faire que cela soit avec un homme, avec une femme ou qui que ce soit qui ait la préférence d’un être humain."

Connu pour ses déclarations polémiques et pour ses méthodes violentes, le président philippin provoque ainsi l’Église catholique, très puissante dans ce pays qui compte 80 % de fidèles. Selon Rodrigo Duterte, l’Église représenterait un frein dans l’évolution de la société philippine, pays où le mariage gay mais aussi l’avortement et le divorce sont toujours interdits par la loi. "Tout ce qui vous fait plaisir, je vous le donnerai. Pourquoi je l’empêcherais ? Pourquoi imposer une morale qui ne fonctionne plus et qui est quasiment dépassée ?", a lancé le président sous les applaudissements de la communauté LGBT.

Depuis son élection en 2016, Rodrigo Duterte est en conflit ouvert avec l’Église catholique. Le clergé attaque régulièrement le président philippin, dont la "guerre contre la drogue" a causé plusieurs milliers de morts, sur la question des droits humains. De son côté, Rodrigo Duterte accuse l’Église d’hypocrisie, de corruption et d’abus sexuels. On imagine ainsi difficilement avec cette récente annonce, un quelconque apaisement des tensions entre le clergé et le président philippin.

À lire -> Les Bermudes interdisent le mariage homosexuel, quelques mois après l’avoir autorisé