En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Ni compétent, ni honnête, ni sympathique : le sondage qui devrait faire plaisir à Laurent Wauquiez

Au lendemain du grand oral du nouveau leader des Républicains sur France 2, la perception qu’ont les Français de Laurent Wauquiez a été mesurée par une étude. On apprend ainsi que 4 personnes sur 10 ne le trouvent ni honnête ni compétent.

(© ANFAD/CC/Flickr)

Au lendemain de son passage dans L’Émission politique sur France 2, un sondage Odoxa-Dentsu Consulting réalisé pour Le Figaro et France Info a été publié ce vendredi 26 janvier pour évaluer l’image renvoyée par Laurent Wauquiez. Le président des Républicains, élu dès le premier tour en recueillant 74,64 % des suffrages exprimés en décembre dernier, semble avoir perdu de sa popularité.

L’émission a enregistré sa plus mauvaise audience depuis sa création avec 1,49 million de téléspectateurs. Et on comprend peut-être pourquoi en regardant le sondage réalisé la veille et le jour de diffusion sur 202 sympathisants de gauche, 150 sympathisants LREM, 105 sympathisants LR, et 156 sympathisants FN, tous représentatifs de la population française.

Seules 34 % des personnes interrogées ont jugé le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes "honnête", et 61 % ne le trouvent pas "sympathique". Et ce constat se trouve même dans les rangs des sympathisants LR. Si 73 % continuent de lui attribuer cette qualité, Le Figaro relève tout de même une baisse de 15 points depuis le mois dernier. En outre, seules 41 % des personnes interrogées le trouvent compétent.

En revanche, 59 % ont trouvé qu’il était "dynamique". Quant aux 51 % qui pensent qu’il cherche à imiter le Front national pour lui siphonner des voix, Laurent Wauquiez a eu l’occasion de leur répondre hier soir. Interrogé par Léa Salamé à ce sujet, il a rétorqué qu’il refusait de "laisser le monopole du discours sur l’immigration" au FN :

"Vous vous attendez à ce que, pour vous plaire, je fasse une droite qui ne parle pas d’immigration ? Que je laisse le monopole du discours sur l’immigration au Front national ? C’est hors de question. […]

Je ne veux pas laisser le monopole du social à la gauche, je ne veux pas laisser le monopole du discours sur l’immigration à l’extrême droite."

Enfin, sur des thèmes tels que l’immigration, l’impôt ou le chômage, la majorité des personnes sondées a considéré que Laurent Wauquiez n’était "ni meilleur ni moins bon" que l’actuel président de la République, Emmanuel Macron.

À lire -> Les "mêmes idées" que le FN, "mais avec une veste rouge" : Castaner rhabille Wauquiez pour l’hiver