En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Face à Donald Trump, le Speech d'Al Gore sur l'urgence climatique

Présenté hors-compétition au Festival de Cannes, Une suite qui dérange : le temps de l'action incarne le retour d'Al Gore avec un nouveau documentaire, près de dix ans après Une vérité qui dérange, qui avait remporté un Oscar.

La suite d'Une vérité qui dérange, Une suite qui dérange : le temps de l'action, marque à nouveau le coup, cernant au plus près les dix ans de combat d'Al Gore depuis le premier documentaire. Si l'ancien vice-président des États-Unis prend toute la lumière de ce nouveau film, c'est pour mieux continuer d'incarner la lutte contre le réchauffement climatique, ciblant à la fois le durcissement d'une situation écologie détériorée tout en soulignant, et c'est salvateur, les avancées de certaines villes, pays ou régions, à travers un message final optimiste, bien qu'assombri par l'élection de Donald Trump et sa récente volonté de retirer les États-Unis de l’accord de Paris sur le climat.

En ce sens, Al Gore symbolise un enjeu global qui dépasse les frontières, et entend mobiliser avec ce nouveau documentaire, tel un rappel du danger de la situation. À l'occasion de son passage à Cannes, on lui a proposé un Speech autour de l'urgence climatique.

 

Journaliste culture depuis 1956. Musique, cinéma et un peu de photographie.