Les Bermudes interdisent le mariage homosexuel, quelques mois après l’avoir autorisé

Un pas en avant, deux pas en arrière.

Moonlight (© Mars Films)

Mercredi 13 décembre, les Bermudes ont adopté un projet de loi pour interdire le mariage homosexuel, quelques mois seulement après que la Cour suprême l’avait autorisé, en mai dernier. La loi n’est pas rétroactive : les couples de même sexe qui se sont déjà mariés ne verront pas leur union annulée.

Vendredi 8 décembre, le Parlement avait déjà donné son approbation et c’est maintenant le Sénat qui valide cette décision de révoquer la loi. Il s’agit d’une bataille menée par le Parti travailliste progressiste, arrivé au pouvoir le 24 juillet dernier.

L’une des sénatrices en faveur de l’interdiction, la ministre de l’Intérieur et du Développement économique, Crystal Casesar, a salué la mise en place de la révocation, expliquant que, selon elle, les habitants des Bermudes n’étaient pas encore "préparés" à accepter cette mesure sociale.

Jeffrey Baron, un leader de l’opposition favorable à la légalisation du mariage entre personnes de même sexe, a réagi en déclarant que "ce vote n’aura[it] que des impacts négatifs" et que "rien de positif ne viendra[it] de cette législation". Il faut désormais que le gouverneur de l’île signe le texte pour entériner sa mise en vigueur, mais il s’agit d’une simple formalité administrative qui ne risque pas de remettre en cause l’interdiction.

À lire -> Ça y est, l’Autriche a enfin reconnu le mariage homosexuel