En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Les féministes s'unissent pour appeler à battre Marine Le Pen

Un collectif de féministes a publié une tribune sur Libération appelant à "battre Marine Le Pen", candidate au "projet anti-féministe et anti-égalitaire".

@ https://en.wikipedia.org/wiki/File:We_Can_Do_It!.jpg

(© J. Howard Miller/Wikimedia/CC)

Dans une tribune publiée sur Libération, un collectif d’associations féministes appelle à voter contre Marine Le Pen. Composé d’Osez le féminisme !, du Collectif national pour les droits des femmes, du Planning familial ou encore des Glorieuses, il demande à "battre Marine Le Pen". Ces militantes, qui expliquent œuvrer au quotidien pour défendre les droits des femmes et lutter pour l’égalité entre les sexes, rappellent que les droits "conquis de longue haleine depuis plusieurs décennies" sont "fragiles" :

"Plus que jamais, les mots de Simone de Beauvoir résonnent en nous : 'N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant.'"

Une candidate au "projet anti-féministe et anti-égalitaire"

Elles soulignent que cette crise est incarnée par Marine Le Pen, une candidate inspirée par Trump, qui n’est résolument pas féministe. Pour preuve, ses votes systématiques "contre tous les textes en faveur des droits des femmes", et les attaques anti-IVG de Marion Maréchal-Le Pen et de Gilbert Collard à l’Assemblée nationale. Les conséquences sur la vie quotidienne des femmes, personnelle comme professionnelle, seraient ainsi importantes :

"Moins de places en crèches, pas d’augmentation de salaires, tendance à augmenter le temps de travail, la proposition de Marine Le Pen d’un plan pour l’égalité salariale est une imposture. […] Marine Le Pen n’est pas la candidate des femmes. Le projet qu’elle porte dans cette élection présidentielle est un projet anti-féministe et anti-égalitaire, dans la droite lignée de l’héritage idéologique du Front national."

De l'inclusivité du féminisme

Cette tribune est également l’occasion de rappeler les fondements du féminisme – "se battre pour toutes les femmes, peu importent leur nationalité, leur religion, leur couleur de peau, leur orientation sexuelle, leur classe sociale" – et de signaler que le collectif n’adhère néanmoins pas complètement au programme d’Emmanuel Macron, et qu'il ne manquera de le manifester après l’élection :

"Nous saurons, dès le soir de son élection, lui rappeler que notre vote n’aura été en aucun cas un vote d’adhésion et nous continuerons à nous mobiliser contre son projet libéral dangereux pour les droits sociaux de toutes et tous. Notre vote sera un vote de barrage vis-à-vis du FN. Car là est l’urgence : nous, féministes, appelons à battre Marine Le Pen dans les urnes, le 7 mai prochain."