Les leaders du monde musulman appellent à reconnaître Jérusalem-Est capitale de la Palestine

À l’occasion du sommet de l’Organisation de la coopération islamique mercredi 13 décembre, les leaders du monde musulman ont "proclamé Jérusalem-Est capitale de la Palestine" et appelé le monde à faire de même.

© OIC

Mercredi 13 décembre, plusieurs leaders de pays musulmans étaient réunis à Istanbul pour le sommet de l’Organisation de la coopération islamique. Ces derniers, parmi lesquels le président iranien Hassan Rohani ou encore le roi de Jordanie Abdallah II, ont répliqué après la décision de Donald Trump le 6 décembre dernier de reconnaître Jérusalem comme étant la capitale d’Israël.

Ils ont en premier lieu qualifié cette décision de "nulle et non avenue". Les dirigeants qui se réunissaient aujourd’hui ont par conséquent fait le choix de proclamer Jérusalem-Est capitale de l’État palestinien, exhortant leurs homologues du reste du monde à faire comme eux :

"Nous proclamons Jérusalem-Est capitale de l’État de Palestine et appelons les autres pays à reconnaître l’État de Palestine et Jérusalem-Est occupée comme sa capitale."

"Trump a offert Jérusalem comme cadeau au mouvement sioniste"

Ils ont ensuite qualifié la prise de décision de Donald Trump de "sabotage délibéré de tous les efforts visant à parvenir à la paix". Ils l’ont accusé de "nourri[r] l’extrémisme et le terrorisme" et de "menace[r] la paix et la sécurité mondiales".

Le président palestinien Mahmoud Abbas a assuré que sans cette reconnaissance, il ne pourrait y avoir "ni paix, ni stabilité". Jugeant l’État américain "partial", il a promis qu’ils n’accepteraient "aucun rôle de la part des États-Unis" dans ce conflit géopolitique, ajoutant :

"[Donald Trump] a offert Jérusalem comme cadeau [au] mouvement sioniste, comme s’il lui offrait une […] ville américaine."

Le chef d’État turc, Recep Tayyip Erdogan, a été encore plus virulent en qualifiant l’État d’Israël d'"état d’occupation" et d'"état terroriste". Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou n’a pas encore réagi.

À lire -> Trump reconnaît Jérusalem comme capitale d’Israël, le Hamas appelle à l’intifada