L’Union européenne pourrait adopter la neutralité carbone d’ici 2050

La nouvelle feuille de route de la Commission européenne sur l’action de l’UE pour le climat qui paraîtra en 2018 pourrait viser la neutralité carbone d’ici le milieu du siècle.

(© Marc H/Flickr)

Selon sa feuille de route sur les émissions de carbone de l’UE pour 2050, la Commission européenne préconisait une réduction des émissions de gaz à effet de serre de 80 % par rapport aux niveaux de 1990. La valorisation d’une économie sobre en carbone qui pourrait prochainement faire place à une politique de neutralité carbone.

"Atteindre les objectifs de l’accord de Paris, c’est-à-dire un réchauffement qui ne dépasse pas les 2° degrés, avec un objectif de 1,5° degré, ne sera possible qu’avec des actes forts. Atteindre la neutralité carbone durant notre siècle, par exemple", explique une source impliquée dans la mise à jour du texte au site d’actualité européenne Euractiv.

Autrement dit, l’objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre de l’Union européenne passerait de 80 % à 100 % d’ici 2050.

Maintenir le réchauffement climatique sous le seuil de 1,5 degré

Cette accélération de la politique énergétique de l’UE serait en partie due aux études récentes menées sur le réchauffement climatique. Des scientifiques estiment en effet que les promesses faites dans le cadre de l’Accord de Paris, si elles sont respectées, ne parviendraient pas à maintenir le réchauffement sous les 2,5 degrés, voire 3,5° degrés d’ici 2100. Ce, alors que l’ambition de cet Accord est justement de le stabiliser en deçà du seuil de 1,5 degré.

Aussi, la réduction de 80 % des émissions de gaz à effet de serre préconisée par la feuille de route de la Commission en 2011 n’est plus suffisante face aux enjeux actuels. "Il est temps de continuer à avancer", souffle la source d’Euractiv, visiblement encline à œuvrer en faveur de la neutralité carbone dans la mise à jour du document prévu pour 2018.

Ce qui signifierait, à terme, la suppression définitive des émissions de CO2 par les pays membres de l’Union européenne. À noter cependant que cette feuille de route de la Commission européenne sur le climat n’impose aucun objectif légalement contraignant aux États, mais fait plutôt figure de direction à suivre pour l’adoption de mesures contraignantes.

À lire aussi -> Paris souhaite devenir complètement neutre en carbone à l’horizon 2050