En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Clip : avec "2017", Olivier Besancenot se lance dans le rap game

L'ancien candidat du Nouveau Parti anticapitaliste a choisi la musique pour transmettre son message, et c'est plutôt réussi.

Olivier Besancenot n'est pas cette fois-ci candidat à l'élection présidentielle et ne court pas les plateaux télés, il les laisse à Philippe Poutou. Alors pour concurrencer son collègue dans le classement des meilleures punchlines de l'année, il a décidé de se mettre au rap. En featuring sur le dernier titre du rappeur Ous-D-Ous, sobrement intitulé "2017", l'ex-porte-parole du NPA livre un texte radical dans la droite ligne idéologique de son parti. La finance destructrice, les politiciens déconnectés de la réalité, la nécessité d'un réveil populaire : tout y passe. Cette diatribe au vitriol vient conclure un son engagé, évoquant une jeunesse en perdition devant l'incurie des politiques. Jugez plutôt (MC Besancenot lâche son couplet à 3'57) :

"Eh ouais, 2017 : on prend les mêmes et on recommence
Écoute les parler tu verras le visage de la finance.
Il est grand temps qu'on prenne nos propres affaires en mains,
Qu'on se laisse plus représenter par ces politiciens
Qui parlent en notre nom alors qu'ils connaissent pas nos vies. 
Leurs promesses sont bidons et l'atmosphère devient pourrie.
Ils ne doutent de rien pourtant rien ne se passera comme prévu
Car le système nous saigne pour des repus et corrompus.
C'est pas vraiment de chefs ou de leaders dont on est orphelins, 
Simplement de la conscience qu'on peut écrire notre destin"