Quand Valérie Trierweiler sort ses plus belles lunettes pour troller la ministre de la Santé

Agnès Buzyn, la ministre des Solidarités et de la Santé, a accordé une interview le mardi 21 novembre qui n’est pas passée inaperçue. Elle y a en effet déclaré : "On n’est pas là pour offrir des montures Chanel à tout le monde." Valérie Trierweiler a réagi, à sa manière.

Interrogée par l’Ajis (l’Association des journalistes de l’information sociale) au sujet de la promesse d’En Marche ! de mettre en place "la prise en charge à 100 % des lunettes et des prothèses auditives et dentaires d’ici 2022", Agnès Buzyn a sorti une réponse qui a beaucoup fait réagir.

En effet, la ministre des Solidarités et de la Santé a expliqué que ce ne serait pas l’ensemble des soins qui serait pris en charge :

"On n’est pas là pour offrir des montures Chanel à tout le monde ou des verres antireflet qui filtrent la lumière bleue. […]

Le but est de se mettre d’accord sur un panier de soins nécessaires, et que tout le monde puisse y avoir accès."

Cette réponse a beaucoup fait réagir sur les réseaux sociaux, notamment la journaliste Valérie Trierweiler (connue du grand public pour avoir été la compagne de François Hollande). Cette dernière s’est exprimée, à sa manière, sur Twitter en postant une photo d’elle, lunettes sur le nez. La légende du cliché fait également référence à la possibilité d’interdire la cigarette dans les productions cinématographiques françaises, qui avait été évoquée dernièrement par Agnès Buzyn.

Merci pour ce moment gênant.