Quelle est la personnalité politique qui a le plus d'avenir selon les Français ?

Un sondage Kantar Sofres-One Point réalisé pour Le Figaro Magazine établit ce jeudi 30 mars un classement basé sur la "cote d'avenir" des personnalités politiques. 

Jean-Luc Mélenchon à Cognac en 2011. ©Pierre-Alain Dorange - Flickr

Jean-Luc Mélenchon à Cognac en 2011. (© Pierre-Alain Dorange/Flickr/CC)

C'est lui, le tribun Jean-Luc Mélenchon, dont la cote de popularité ne cesse de grimper, qui arrive en tête du sondage Kantar Sofres-One Point réalisé pour Le Figaro Magazine. Le candidat de la France insoumise récolte 47 points de "cote d'avenir" et arrive en tête de ce baromètre.

Attention à ne pas faire de confusion avec les intentions de votes. La "cote d'avenir" mesure la volonté des Français de voir tel ou tel personnage dans le paysage politique dans le futur, et non s'ils iront voter pour lui ou non dans quelques semaines. La question posée aux 977 personnes sondées à leur domicile entre le 23 et le 27 mars était :"Pour chacune des personnalités suivantes, voulez-vous me dire si vous souhaitez lui voir jouer un rôle important dans les mois et années à venir ?"

Jean-Luc Mélenchon "superstar"

Pour Le Figaro, Jean-Luc Mélenchon est la "superstar" de cette campagne présidentielle. Le candidat de la France insoumise explose tous les records en gagnant 19 points en un mois. Entre sa performance au grand débat du 20 mars et le succès de sa marche pour la VIe République, le tribun de gauche dépasse Emmanuel Macron (41 points), et Benoît Hamon (36 points). Si Jean-Luc Mélenchon progresse logiquement à gauche (+ 21 points, à 68 %), il monte aussi auprès des sympathisants socialistes (+ 18, à 55 %) et même à droite (+ 10 points côté Les Républicains).

François Fillon n'a plus d'avenir

Celui qui perd le plus de points, c'est sans grande surprise François Fillon, mis en examen et récemment rattrapé par des affaires d'emplois fictifs et costumes de luxe gratuits. Avec seulement 18 points de cote d'avenir, le candidat Les Républicains est celui qui affiche la plus grosse baisse de popularité, accusant une baisse de 8 points.

Seulement 21 % des Français ont confiance en François Hollande

Le baromètre mesure également la cote de confiance du Président et du Premier ministre. Même si la popularité du président de la République a augmenté de 7 points depuis qu'il a annoncé qu'il ne se représentera pas à l'élection présidentielle, elle reste tout de même très faible, puisque les Français sont 76 % à avoir déclaré ne pas avoir confiance en François Hollande. Une baisse considérable en cinq ans, puisqu'ils étaient 55 % à lui accorder leur confiance au moment de son élection.