En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Instagram de François Fillon

Le petit texto sympa de François Fillon aux parlementaires LR

"Je pense très fort à chacun d’entre vous. J’enrage de ne pas pouvoir vous aider."

Instagram de François Fillon

© Instagram de François Fillon

François Fillon, dans la tourmente judiciaire depuis la révélation du fameux penelopegate, n’a pas souhaité se présenter aux élections législatives, mais ce n’est pas pour cela qu’il a oublié ses confrères du parti Les Républicains. L’Obs révèle ce vendredi 6 juin que le perdant de la présidentielle a envoyé un message de soutien aux candidats sur le groupe WhatsApp des parlementaires LR :

"Je vous lis et je pense très fort à chacun d’entre vous. J’enrage de ne pas pouvoir vous aider. Je souhaite de tout mon cœur que vos efforts soient couronnés de succès."

Trop gentil, François Fillon, qui, inculpé pour détournements de fonds publics, a déglingué l’image de son parti et sali ses camarades, de quand même les soutenir. Lui "enrage" de ne pas pouvoir se représenter, mais les perdants du premier tour des législatives enragent d’avoir échoué.

"Remercions nos chefs qui nous ont assassinés"

Il y a deux jours, L’Obs, qui a décidément l’air d’être dans le groupe WhatsApp des Républicains, a révélé un autre petit message, signé cette fois de l’ancien magistrat Alain Marsaud, ex-député UMP de la Haute-Vienne et député sortant LR de la 10e circonscription des Français de l’étranger. Beaucoup moins mignon que François Fillon, il y écrit :

"J’espère que vous êtes tous conscients que nous appartenons à une espèce en voie de disparition qui aura quitté le paysage le 18 juin. Remercions nos chefs de tout poil qui, pour leurs ambitions personnelles, nous ont assassinés. Qu’ils n’espèrent rien. Ils seront aussi dans le corbillard."

Alain Marsaud semble ne pas avoir digéré son funeste score de 18,89 % des suffrages dimanche dernier face à la candidate de La République en marche qui cartonne avec plus de 60 % des voix. Heureusement pour lui, François Fillon pense très fort à lui.