En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Mort de Johnny Hallyday : Alexis Corbière crée la polémique sur Twitter

La mort de Johnny Hallyday, survenue dans la nuit du 5 au 6 décembre, a fait réagir l’ensemble de la classe politique française. Un se détache des autres : l’Insoumis Alexis Corbière, qui a demandé à ce que le décès du chanteur ne nous fasse pas "oublier le mauvais coup que [le gouvernement] prépare".

Emmanuel Macron, François Hollande, Nicolas Sarkozy, Cécile Duflot, Marine Le Pen, Jean-Pierre Raffarin, Alain Juppé… Mercredi 6 décembre, une grande partie de la classe politique française a réagi à la mort de Johnny Hallyday.

En apprenant le décès de la star du rock français, le député France insoumise de la 7e circonscription de Seine-Saint-Denis, Alexis Corbière, n’a pas fait figure d’exception et a publié un message sur Twitter afin de rendre hommage au chanteur. Avant de poster un second message, une heure plus tard, pragmatique, qui lui a attiré les foudres des internautes.

Ce dernier demandait, à juste titre, que la vie politique française n’arrête pas de suivre son cours, et plus précisément à ce que cette disparition n’éclipse pas l’action d’Emmanuel Macron au sujet du possible arrêt de la revalorisation automatique du SMIC :

"La triste mort de Johnny Halliday ne doit pas nous faire oublier le nouveau mauvais coup qu’ils [le gouvernement, ndlr] nous préparent (prochaine cible : le SMIC)."

"Bien dégueulasse"

La députée LREM de la 10e circonscription des Yvelines, Aurore Bergé, s’est empressée de lui rétorquer "Vous n’avez pas honte ?", avant de qualifier son message de "rare indignité" :

"Il n’y aura pas de trêve politique. Mais utiliser le décès de Johnny Hallyday pour polémiquer est d’une rare indignité."

"Indigne", "bien dégueulasse", "puant", "manque de tact", "récup'"… : de nombreux médias et certains internautes sont tombés sur l’élu FI et lui ont reproché ses mots. Alexis Corbière a par la suite supprimé son tweet, avant d’en poster un nouveau pour expliquer la démarche qui était la sienne :

"Au milieu de la nuit, 30 mn après la triste nouvelle, j’ai rendu hommage. Mais je n’oublie pas d’autres sujets sociaux qui me tiennent à cœur et qui me semblent graves… suis-je le seul ? Bonne journée à tous…"

À lire -> Repose en paix, Johnny Hallyday