En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

corbiere

Quand Alexis Corbière fait un jeu de mots gênant sur son collègue roux…

Pierre Desproges a dû se retourner dans sa tombe.

Depuis quelques jours, la star de l’Assemblée nationale, c’est lui, Adrien Quatennens, 27 ans, député France insoumise de la première circonscription du Nord. L’ancien conseiller clientèle a fait sensation en appelant ses "collègues" députés LREM à "s’insoumettre" face au gouvernement. "Mes chers collègues de La République en marche, c’est à vous que je veux m’adresser à cet instant. Ne vous laissez pas griser par la vague Macron qui vous a amenés jusqu’ici. […] Ne craignez pas de vous laisser convaincre même, par d’autres que vous-mêmes. Sondez en vous autre chose que ce qu’il convient de faire pour vous faire bien voir des vôtres. N’hésitez pas, même, à vous 'insoumettre'. Vous en trouverez toujours, comme nous, pour vous accueillir avec le plus grand plaisir et vous soutenir dans cette démarche", a-t-il clamé.

Depuis, Adrien Quatennens a vu sa notoriété grimper en flèche et est devenu en quelque sorte le visage des "insoumis". Libération a tiré son portrait, tous les médias parlent de lui, et même Le Figaro n’a pas tari d’éloges sur le jeune homme. De quoi ravir les "insoumis", dont Alexis Corbière, député de la 7e circonscription de Seine-Saint-Denis et ancien porte-parole de Jean-Luc Mélenchon pendant la présidentielle. Alexis Corbière s’est dit "très fier de siéger avec [s]on ami Adrien Quatennens", avant de faire un jeu de mots qui nous laisse perplexes : "roux âge essentiel de notre Groupe !" Au cas où ça vous aurait échappé, Adrien Quatennens est roux, oui. On vous laisse juge de la drôlerie de cette vanne, mais nous on est un peu mal à l’aise tout de même.

À lire -> Vidéo : le discours de ce jeune député insoumis a gentiment secoué l’Assemblée nationale