En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Séisme en Iran et en Irak : au moins 344 morts et 4 000 blessés

Ce dimanche 12 novembre, un violent séisme de magnitude 7,3 sur l’échelle de Richter a eu lieu en Irak, dont les effets ont été ressentis jusqu’en Iran et, dans une moindre mesure, en Turquie. Le bilan (très) provisoire est de 344 morts et de plus de 4 000 blessés.

Ce dimanche 12 novembre à 18 h 18 heure locale, un puissant séisme de magnitude 7,3 sur l’échelle de Richter et enregistré à une profondeur de 25 kilomètres, a provoqué plus d’une centaine de secousses dans une zone montagneuse du nord-est de l’Irak. Ses effets ont été très fortement ressentis en Iran, ainsi que dans le sud-est de la Turquie.

D’après un bilan provisoire côté iranien, on estime qu’au moins 336 personnes sont décédées et 3 950 blessées. Côté irakien, on dénombre pour l’instant 8 morts et 321 blessés. Selon les autorités turques, il n’y aurait ni dégâts ni victimes d'enregistrés.

La difficulté d’accessibilité de certaines zones rocheuses, notamment en raison de la destruction de plusieurs routes, rend d’autant plus difficile la possibilité pour les secours de se mouvoir et de faire remonter les informations.

Beaucoup de gens ont été contraints de passer la nuit dehors et de nombreuses écoles étaient fermées ce lundi matin, par précaution. Trois camps d’urgence sont en train d’être organisés en Iran. La télévision d’État a assuré que "la situation [était] sous contrôle".

À lire -> Mais qui diantre choisit d’appeler un ouragan Jose, Carmen ou Gilbert ?