Selon Manuel Valls, Jérusalem est la capitale d’Israël, "de fait"

Mardi 23 janvier, Manuel Valls était sur RMC. À cette occasion, il s’est exprimé au sujet de Jérusalem.

Manuel Valls était l’invité de l’émission "Bourdin Direct" sur RMC et BFMTV ce mardi 23 janvier. À cette occasion, Jean-Jacques Bourdin l’a interrogé sur Jérusalem. Depuis la prise de position de Donald Trump le 6 décembre dernier, qui a choisi de reconnaître officiellement Jérusalem comme capitale d’Israël, chacun est sommé de donner son avis sur la question.

L’ancien chef du gouvernement a d’abord expliqué que selon lui, l’Union européenne ne doit pas reconnaître la Palestine comme État indépendant, ainsi que le Président palestinien Mahmoud Abbas l’a appelée à le faire. Il a tenu à rappeler qu’il ne croyait pas en "les décisions unilatérales qui ne passent pas d’abord par une discussion directe entre la Palestine et les Israéliens", ajoutant : "Je ne crois pas que ce serait la bonne solution", avant de développer :

"Je suis partisan d’un État palestinien et de deux États : l’État d’Israël et l’État palestinien vivant côte à côte. Mais nous savons que c’est très compliqué. On a critiqué la décision unilatérale des États-Unis concernant l’implantation […] parce que ça n’a pas fait avancer les choses.

Même si je sais, et tout le monde sait, que Jérusalem est la capitale d’Israël et personne ne va le remettre en cause. Toutes les décisions unilatérales ne font pas avancer les choses."

L’ancien maire d’Évry, interrogé par Le Lab d’Europe 1 après son passage sur RMC, a précisé sa position en expliquant :

"Il ne faut pas confondre l’idée défendue par la communauté internationale, dans le cadre d’un accord de Paix, de Jérusalem capitale des deux États, avec la réalité d’aujourd’hui. De fait, Jérusalem est la capitale d’Israël avec l’ensemble des institutions de ce pays. L’Autorité palestinienne est à Ramallah."

À lire -> Israël : Mike Pence annonce que l’ambassade américaine sera déplacée à Jérusalem d’ici fin 2019