En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

7094825825_aee5057d12_b.jpg

Sondage : Jean-Luc Mélenchon est l'homme politique le plus populaire de France

Une première pour l'homme politique de gauche. 

7094825825_aee5057d12_b

C'est la surprise de l'automne. Quelques jours après la victoire de François Fillon à la primaire de la droite face à Alain Juppé, une personnalité politique est en train, progressivement, de prendre les devants. Il s'agit de Jean-Luc Mélenchon, selon le palmarès YouGov réalisé pour le Huffington Post et i-Télé.

Pour le mois de décembre, donc, Alain Juppé opère une sévère chute, après sa défaite au second tour de la primaire de la droite et du centre, désormais à la quatrième place. François Fillon, logiquement, gagne 11 points d'opinions positives, et chope la troisième place, avec 70 % d'opinions positives chez les sympathisants des Républicains.

À la première place, ex æquo, deux personnalités de gauche, mais pourtant très différentes sur le plan politique : Emmanuel Macron, qui s'est déclaré candidat à la présidentielle le 16 novembre dernier, face à Jean-Luc Mélenchon, qui s'est lancé dans une offensive en règle contre le candidat Fillon.

C'est une première. Jamais le député européen n'avait été à la première place du palmarès. Il profite d'un Parti socialiste en désordre, alors que Manuel Valls et François Hollande semblent se disputer leur engagement (ou non) dans la bataille des primaires du PS.

À lire -> Ils sont jeunes, ils militent pour François Fillon, et ils nous disent pourquoi

Jean-Luc Mélenchon, qui a reçu samedi 26 novembre le soutien des militants communistes au grand désaroi du parti, obtient 71 % de soutien chez les sympathisants de la gauche radicale face à un Emmanuel Macron qui réussit à obtenir un solide socle d'opinions positives dans toutes les branches politiques du pays, soit 30 % à la fois au Parti socialiste, chez Les Républicains ainsi qu'au centre. L'auteur de Révolution (XO Éditions), qui ne se revendique ni à gauche ni à droite, voit sa stratégie, à travers ce sondage, être validée. À la cinquième position, on retrouve Arnaud Montebourg.

En parallèle, la vague des sondages en lien avec l'élection présidentielle de 2017 commence tout juste à irriguer les médias. Le dernier en date, commandé par LCI, Le Figaro et RTL, donne un François Fillon victorieux au premier tour (dans tous les cas de figure) contre une Marine Le Pen en seconde position. Jean-Luc Mélenchon, avec 11,5 % d'intentions de vote, prendrait la quatrième place, derrière Emmanuel Macron (15 %), Marine Le Pen (25 %) François Fillon (29 %), mais devant Manuel Valls (11 %). Être populaire ne signifie pas forcément que l'on sera le prochain président de la République.

Journaliste culture depuis 1956. Musique, cinéma et un peu de photographie.