En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Vidéo : quand un député explique à un ministre comment créer une société offshore en 2 minutes

Le lundi 4 décembre, le député communiste du Nord Fabien Roussel a démontré à Gérald Darmanin, ministre des Comptes publics, qu’il était plus qu’aisé de se créer une société offshore en deux clics.

À l’occasion d’une séance à l’Assemblée nationale au sujet du projet de loi de finances rectificative pour 2017, Fabien Roussel, député communiste de la 20e circonscription du Nord, a pris la parole au nom de son groupe.

Dans une vidéo de son intervention, repérée par Le Lab d’Europe 1, on l’entend s’adresser au ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin. L’élu nordiste lui expose notamment comment il lui a été facile, en quelques minutes seulement, de créer sa propre société offshore à Gibraltar :

"Permettez-moi de vous faire part d’une expérience que j’ai faite ce week-end. Je suis justement allé voir sur Internet 'Gibraltar paradis fiscal', pour chercher en quoi c’était un paradis fiscal. Et la première annonce qui tombe sur Google, c’est 'Gibraltar fiscalité idéale pour sociétés et particuliers'. […]

Et en dessous, tout de suite, une entreprise : SFM-offshore.com. Et là, on peut créer, commander une entreprise 'en deux minutes' – c’est écrit. Eh bien vous savez quoi, monsieur le ministre ? J’ai créé mon entreprise offshore ce week-end."

"Quand est-ce que l’on va s’attaquer véritablement à cette délinquance en col blanc ?"

Tel un pied de nez adressé au ministre, Fabien Roussel explique ensuite comment il a même pu mettre cette société au nom de Gérald Darmanin et de la députée La République en marche de la 6e circonscription de l’Essonne, Amélie de Montchalin :

"J’ai appelé [cette société] 'Ministère des Comptes Publics'. J’ai nommé M. Darmanin comme directeur et Mme de Montchalin comme actionnaire principale. Voilà la réalité de ce scandale accessible à tous en un clic !"

L’élu communiste a ensuite qualifié ce système de facilitation d’évasion fiscale de "véritable scandale dans un pays civilisé", avant de conclure par une interrogation :

"Quand est-ce que l’on va s’attaquer véritablement à cette délinquance en col blanc, cette délinquance fiscale qui provoque des trous dans nos comptes publics ?"

La séance parlementaire a ensuite été suspendue, ce qui ne permet pas de connaître la réponse du ministre à Fabien Roussel.

Mardi 5 décembre, l’Union européenne a publié une liste noire officielle de paradis fiscaux. Parmi les 17 pays ou juridictions qui y figurent, on retrouve la Corée du Sud, la Namibie, le Panama ou encore les Émirats arabes unis.

À lire -> Viré de LR, Franck Riester reçoit la lettre d’exclusion destinée à… Gérald Darmanin