En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Une Femen s’introduit seins nus dans la crèche du Vatican et s’attaque au Petit Jésus

Lundi 25 décembre, trois militantes des Femen ont fait irruption seins nus dans la crèche du Vatican, devant la basilique Saint-Pierre de Rome, pour dénoncer les restrictions à l’accès à l’avortement dans le monde. Au passage, l’une d’elles a tenté de subtiliser le mannequin représentant Jésus.

Deux heures avant la bénédiction de Noël prononcée chaque 25 décembre par le pape, des Femen se sont positionnées devant la basilique Saint-Pierre à Rome. Une militante, âgée de 25 ans et de nationalité ukrainienne, a dévoilé sa poitrine sur laquelle était inscrit le hashtag "#MeToo", en référence aux scandales sexuels révélés par l’affaire Weinstein, et la mention "Assaulted by church" ("agressée par l’Église"). La jeune femme a ensuite escaladé la barrière protégeant la crèche de Noël et a essayé de s’emparer du mannequin de Jésus en criant "Dieu est une femme !".

La jeune femme a été arrêtée au motif de "résistance et blessures à un représentant de l’ordre public, offenses à des confessions religieuses, tentative de vol et actes obscènes dans un lieu public". Une autre militante a été interpellée sans encombre pour "complicité d’offenses à des confessions religieuses et de tentative de vol" et des perquisitions ont été menées à leurs domiciles.

Dans un tout autre registre, en France, dans un village du Puy-de-Dôme, un autre Jésus de la Crèche a été volé, mais cette fois avec succès et pour être remplacé par… une endive.

À lire -> Arrêtez tout : le Vatican lance son propre média