En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Source France Inter / Capture d'écran

Vidéo : pour en finir avec les sondages, Guillaume Meurice fait appel aux marabouts

Parce qu'il est fatigué (comme beaucoup d'entre nous) des sondages qui se multiplient depuis le début de cette campagne présidentielle, l'humoriste Guillaume Meurice a choisi de contacter des marabouts afin de connaître les résultats du premier tour de l'élection.

Nous sommes nombreux à critiquer la fiabilité des sondages, mais cela ne nous empêche pas de les laisser influencer notre prochain vote. Pour certains d'entre nous en tous cas.

Il faut dire qu'en période électorale, le business des instituts de sondage est pour le moins florissant. Ipsos, BVA, Sofres, Ifop... toutes ces entreprises sortent désormais quasi quotidiennement, et ce jusqu'à ce vendredi soir, des études censées refléter les intentions de vote des Français. De quoi nous donner une sérieuse migraine...

Pour mieux se moquer des sondages et souligner leur caractère incertain, l'humoriste Guillaume Meurice a donc profité de sa chronique quotidienne sur France Inter  pour interroger... des marabouts. Qui sera au second tour de la présidentielle ? Qui sera le prochain président de la République ? Est-ce qu'on peut refiler  la gastro à un candidat ? Réponses dans la chronique de Guillaume Meurice, qui ironise :

"Il y a la même proportion de charlatans chez la Sofres que chez les sorciers, sauf que les sorciers sont moins souvent invités sur BFM TV."

À lire -> Cette plateforme permet aux abstentionnistes de "donner" leur voix à des étrangers vivant en France