Vidéo : la réponse parfaite de Benoît Hamon à ceux qui l'appellent "Bilal Hamon"

"Bilal ! Bilal ! Bilal !" Lors de son meeting, Benoît Hamon a adressé une vibrante leçon d'humanité à la fachosphère.

Celui que ses partisans surnommaient avec affection "le minot" ne cesse de prendre de l'ampleur. Lors de son dernier meeting, le favori de la primaire de la Belle Alliance populaire a fait se lever les 3 000 personnes présentes au palais des Sports de Montreuil, en Seine-Saint-Denis. Et au passage mis les frissons à une bonne partie des internautes.

Après avoir cité l'historien Fernand Braudel pour rappeler que "l'identité de la France, c'est la diversité", Benoît Hamon a adressé un tacle bien senti à l'extrême droite. Extrême droite qui, après "Ali Juppé" et "Farid Fillon", a décidé de critiquer sa soit-disant complicité avec l'islam radical en le rebaptisant "Bilal Hamon". Alors que les candidats à la primaire de la droite s'étaient ostensiblement offusqués de ces attaques ad hominem, Bilal a fait le choix de les tourner à son avantage, et de la plus belle des manières :

"Je veux leur dire, à ceux qui feront la campagne de Marine Le Pen, que je [la] combattrai jusqu'au second tour de l'élection présidentielle si elle y est, que je suis fier qu'on m'appelle Bilal, et je serai fier aussi qu'ils m'appellent Élie, David, peu importe, mais tous ces noms qu'ils détestent, eux les antisémites, eux les racistes, à qui nous ne laisserons ni la France ni la République."

Un plaidoyer humaniste qui a conquis l'assemblée, en liesse : "Bilal, Bilal, Bilal !" Celui qui souhaite faire "battre le cœur de la France" a en tout cas su toucher le nôtre.