En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Vidéo : la réponse parfaite de Benoît Hamon à ceux qui l'appellent "Bilal Hamon"

"Bilal ! Bilal ! Bilal !" Lors de son meeting, Benoît Hamon a adressé une vibrante leçon d'humanité à la fachosphère.

Celui que ses partisans surnommaient avec affection "le minot" ne cesse de prendre de l'ampleur. Lors de son dernier meeting, le favori de la primaire de la Belle Alliance populaire a fait se lever les 3 000 personnes présentes au palais des Sports de Montreuil, en Seine-Saint-Denis. Et au passage mis les frissons à une bonne partie des internautes.

Après avoir cité l'historien Fernand Braudel pour rappeler que "l'identité de la France, c'est la diversité", Benoît Hamon a adressé un tacle bien senti à l'extrême droite. Extrême droite qui, après "Ali Juppé" et "Farid Fillon", a décidé de critiquer sa soit-disant complicité avec l'islam radical en le rebaptisant "Bilal Hamon". Alors que les candidats à la primaire de la droite s'étaient ostensiblement offusqués de ces attaques ad hominem, Bilal a fait le choix de les tourner à son avantage, et de la plus belle des manières :

"Je veux leur dire, à ceux qui feront la campagne de Marine Le Pen, que je [la] combattrai jusqu'au second tour de l'élection présidentielle si elle y est, que je suis fier qu'on m'appelle Bilal, et je serai fier aussi qu'ils m'appellent Élie, David, peu importe, mais tous ces noms qu'ils détestent, eux les antisémites, eux les racistes, à qui nous ne laisserons ni la France ni la République."

Un plaidoyer humaniste qui a conquis l'assemblée, en liesse : "Bilal, Bilal, Bilal !" Celui qui souhaite faire "battre le cœur de la France" a en tout cas su toucher le nôtre.