En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Vidéo : le Speech de Stéphanie Gibaud, lanceuse d’alerte

"Être lanceur d’alerte, ce n’est ni un métier, ni une vocation. Chacun d’entre nous peut l’être."

Stéphanie Gibaud a perdu son travail en 2008 après avoir révélé le grand scandale d’évasion fiscale de la banque UBS, pour laquelle elle travaille alors. Neuf ans plus tard, elle signe un livre préfacé par Julian Assange, intitulé La Traque des lanceurs d’alerte, aux éditions Max Milo.

Celle qui considère que "le mot 'corruption' en France, personne ne l’entend jamais", revient aujourd’hui pour Speech sur sa vie depuis le scandale et demande une vraie protection des lanceurs d’alerte, dénonçant des conditions de vie dramatiques pour ces derniers :

"À partir du moment où l’on dénonce des affaires qui sont des affaires d’État, nous sommes sous un rouleau compresseur."

À voir -> Vidéo : le Speech du philosophe Frédéric Gros