En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Vidéo : malaise entre Jean-Jacques Bourdin et un député LREM au sujet de la prime de Noël

Lundi 4 décembre, Hervé Berville, député et porte-parole de La République en marche, était l’invité de RMC. Il y eut un moment de gêne lorsque Jean-Jacques Bourdin l’interroge au sujet de la prime de Noël, qu’il semble au premier abord ne pas connaître.

Le porte-parole de La République en marche Hervé Berville était l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV lundi 4 décembre. Après être revenu sur les questions au sujet du plan pour lutter en faveur de l’égalité femmes-hommes, sur la polémique entre Charlie Hebdo et Mediapart mais également sur la question des frais des députés, il s’est retrouvé en difficulté.

En effet, le député de la deuxième circonscription des Côtes-d’Armor n’a pas trop su quoi répondre lorsque l’intervieweur l’a attiré sur un terrain apparemment inconnu : celui de la prime de Noël.

Visiblement déstabilisé par la question "est-il vrai que la prime de Noël va être reconduite ?", Hervé Berville bafouille en assurant qu’en tant que député, il ne reçoit pas "du tout" de prime de Noël. Ce qui est parfaitement logique puisqu’il s’agit d’une aide destinée aux familles en difficulté pour les périodes des fêtes.

"C’est un peu dommage"

Après avoir à plusieurs reprises répété qu’il ne percevait aucune prime de Noël avant de se rendre compte du malentendu, l’élu s’est fait recadrer par Jean-Jacques Bourdin sur un ton professoral : "C’est un peu dommage." Avant de tenter de sauver les meubles :

"Je n’ai pas d’information contradictoire donc je pense qu’elle va être reconduite. On n’a pas voté, on n’a absolument pas discuté de cette question d’une prime de Noël donnée par l’État qui ne serait pas reconduite, donc selon toute vraisemblance, elle va être reconduite."

Le jour même, la ministre de la Santé et des Solidarités Agnès Buzyn a annoncé officiellement le renouvellement de cette prime. Le communiqué du ministère stipule que cette dernière sera versée la semaine précédent Noël et "s’élève[ra] à 152,45 euros pour une personne seule et monte[ra] jusqu’à 320,14 euros pour un couple avec deux enfants".

À lire -> Pour un député LREM, certains chômeurs "partent en vacances aux Bahamas" avec leurs allocs