Vidéo : quand Macron n’imaginait pas gagner les législatives

Le 28 février dernier, en meeting de campagne à Angers, le futur président de la République avait qualifié de "hold-up" la possibilité qu’un candidat remporte à lui seul les législatives, avec son seul parti : "Est-ce que quelqu’un peut penser raisonnablement, qu’élu président, il aura une majorité présidentielle uniquement avec son parti ? Moi, je n’y crois pas. Et non seulement ça n’est pas possible, mais ça n’est pas souhaitable parce que ce serait un hold-up." Pourtant, tout porte à croire que le 18 juin prochain, c’est bien La République en marche qui remportera haut la main le scrutin. Un hold-up, donc !